Gov.uk

Le mois dernier, le nouveau portail internet du gouvernement britannique, Gov.uk, a gagné le prestigieux prix du Design of the Year, organisé par le Design Museum de Londres. Le projet – le premier site web a recevoir ce prix – a battu à plate couture plus de 98 autres participants (dont le fameux chaudron olympique de Thomas Heatherwick et le Shard), les juges votant à l’unanimité pour ce design digital qui pourtant n’a rien de joli, c’est le moins qu’on puisse dire. D’ailleurs certain l’ont décrit comme ressemblant plus à une page de nom de domaine expiré qu’un site du gouvernement. Voyez vous-même:

Image 6

 

Mais les juges ont apprécié le “well thought out, yet understated design” (le design bien raisonné, mais minimal). Ce qui est sûr c’est que cela va rendre la vie plus facile à des millions de gens qui souhaitent se renseigner sur des corvées administratives, que ce soit comment obtenir un nouveau passeport ou permis de conduire, ou apprendre plus sur leurs droits en tant qu’employés. Ce site, qui n’en est encore qu’à ses débuts. rassemble les informations de 24 départements et 300 agences du gouvernement, et remplace pas moins de 2000 sites.

À l’opposé du design fleuri des jardins et manoirs anglais, c’est une autre facette de la créativité britannique – le côté pratique, utilitaire – qui l’emporte. Comme l’explique le responsable du design du site, Ben Terret, le but c’est que les visiteurs passent le moins de temps possible sur le site: “People come to Gov.uk to get something done and then get on with their lives. No one is coming to look at the graphic design. We believe that form follows function and that from this comes a visual elegance.” (Les gens viennent sur Gov.uk pour accomplir une tâche et ensuite continuer à vivre leur vie. Personne ne vient pour voir le graphisme. Nous croyons que la forme suit la fonction, et que cela apporte une certaine élégance visuelle.)

Le résultat est extrême, même s’il veut s’inscrire dans la lignée de chef d’oeuvres comme la carte du métro londonien (beaucoup plus colorée quand même), ou les panneaux d’autoroute anglais (dont Gov.uk reprend la police d’écriture Transport, dont je vous parlais ici).

Image 7

Les designers parmi vous seront sans doute intéressés par les principes de design de l’équipe qui a créé le site internet (No 1: les besoins des utilisateurs, et non du gouvernement, ont priorité). Les autres, résidents du UK, apprécieront de pouvoir avoir accès à toute sorte d’info très, très rapidement (j’ai testé, et tout est vraiment facile à trouver). Les autres, non-résidents, seront peut-être jaloux de devoir se taper 50 site webs avant de trouver les infos qu’ils cherchaient.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s