Foxes in the city

Lorsqu’on habite à Londres, on doit s’habituer en cette saison à se faire réveiller en pleine nuit par des hurlements à glacer le sang. Mais ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas d’un retour de Jack l’Éventreur, mais des renards londoniens qui sont en pleine saison des amours (et oui eux aussi ils fêtent la St Valentin!). Vous n’avez jamais entendu ces bruits horribles? Lucky you!

Il suffit de se promener dans une rue déserte le soir, et ce dans n’importe quel quartier de la ville, pour tomber sur un de ces petits rouquins. Il y en a vraiment partout – j’en ai vu dans ma rue, dans la City, dans les Docklands… Ils n’ont pas peur des hommes politiques (on en a retrouvé en endormi dans les Houses of Parliament, n’ont pas le vertige (un petit malin a grimpé sur le Shard), et ils prennent même le métro!

Il y en a environ 250,000 au UK, dont 33,000 vivant en ville, et il y en aurait plus de 10,000 vivant à Londres – on dit qu’il y a 16 renards par square mile (2.6km) dans la capitale. Avec leur pelage orange et blanc, ils sont vraiment très beaux (plus de photos ici).

Foxes
Photos: Telegraph

En général on rentre chez soi en pensant à toute autre chose lorsqu’on tombe nez à nez avec Mr Fox (qui maintient ses distances et s’enfuit si on s’approche trop près de lui):

Image 9

Ou si l’on a un jardin on en voit parfois surveiller son territoire d’un point haut perché:

Image 8
Photos: Getty

Ou bien on entend les petits s’amuser au fond du jardin ou dormir au soleil en été:

Image 4
Photos: Jane’s London

Cela fait depuis les années 1940 que les renards habitent en ville (ou plutôt que les humains ont envahi l’habitat naturel des renards avec leurs banlieues). Chacun a un territoire d’une centaine de jardins, et étant omnivore se nourrit de fruits, petits mammifères (merci monsieur Renard de vous occuper de tous ces rats londoniens!), noix, et de nourriture jetée par les humains.
Image 6
Photo: London Fox

Mais ils se sont aussi mis sous la dent des flamants roses de la reine, des pingouins du Zoo et même les corbeaux sacrés de la Tour de Londres. Très rarement ils s’attaquent aux humains, dont beaucoup d’enfants, et cela fait toujours la une des journaux. Ils sont parfois très em$%^&^dants, mais nous sommes plus dangereux pour eux que le contraire: la plupart des renards meurent avant l’âge de deux ans, se faisant renverser par des voitures (à la campagne ils vivent trois fois plus longtemps – surtout depuis l’interdiction du fox hunting).

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s