Les Thames Frost Fairs

Thames Frost Fair, 1814

Brrrrrrr! It’s freezing! On se les gèle en Angleterre, comme partout en Europe. Mais si vous pensez qu’il fait froid, imaginez un peu se que devaient subir nos aïeux, qui du 15ème au 19ème ont vécu une période véritablement glaciale, appelée par ici le Little Ice Age (en vf le petit âge glaciaire). Pendant ces siècles, durant lesquels les glaciers avançaient, l’Europe était sous la neige pendant de longs hivers, de grands champs de glace s’étendaient sur les côtes britanniques et françaises, bloquant les ports, et les rivières et lacs étaient gelés. C’est l’époque de Bruegel et ses paysages d’hiver, et du Révérend Patineur, l’un des plus célèbres tableaux écossais, peint par un certain Henry Raeburn dans les années 1790s…

Image 14   Image 13

Image 12
La Tamise gelée avec London Bridge et Southwark Cathedral à l’horizon, 1677

Mais surtout, c’est durant le Little Ice Age que la Tamise gèle. Apparemment, elle se serait transformée en patinoire géante plus de 24 fois, et souvent pendant des semaines. Et ce parce que les températures étaient très basses, mais aussi car la rivière était beaucoup plus large et moins profonde qu’aujourd’hui (l’Embankment n’avait pas encore été construit) et que le London Bridge médiéval était construit d’une série d’arches très rapprochées, qui gelaient et formaient un barrage très facilement.

Comme la glace était épaisse et durait longtemps, les gens utilisaient les surfaces gelées pour voyager (le roi Henry VIII est allé en traîneau de Londres à Greenwich en 1536), et y installer des festivals et fêtes foraines. La première Thames Frost Fair a eu lieu en 1608, et la plus grande en 1683-1684 (durant le Grand Gel de 1683, la Tamise était recouverte d’une couche de glace de 28 cm pendant deux mois).

1684

Image 10

Les Londoniens descendaient sur la rivière gelée pour jouer aux boules, assister à des course de chevaux, des combats de taureaux, des pièces de théâtre et des spectacles de marionnettes, faire du traîneau, et faire du patin à glace bien sûr… On pouvait même y acheter des cartes postales de l’imprimeur Croom fabriquées sur la Tamise en souvenir. Bref un peu de répit et de fun pour oublier les dures réalité de l’hiver. Et certaines années, les festivaliers s’étaient à peine installés qu’ils devaient battre retraite avant que la glace de se brise sous leurs tentes.

Image 9

La dernière Thames Frost Fair eu lieu en février 1814, et dura quatre jours (un nouveau pont fut construit peu après et la rivière n’a plus gelé depuis). Apparemment, on a promené un éléphant sur la rivière, près de Blackfriars Bridge. Il y avait aussi de la musique, des jeux, et même des grandes balançoires sur la glace:

Image 8
The Frost Fair of 1814
, by Luke Clenell

Si vous vous promenez sur la South Bank, vous trouverez sous le pont de Southwark une série de plaques de l’artiste Richard Kindersley commémorant les Frost Fairs…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s