La (mal)bouffe anglaise…

Photo: Adrian Burke/moodboard/Corbis

La bouffe en Angleterre a toujours très mauvaise réputation en Europe, surtout chez ceux qui n’ont pas mis les pieds sur cette île depuis les années 1970s. Et pourtant, les choses ont bien changé depuis! Personnellement, je pense que l’on peut manger mieux à Londres que partout ailleurs dans le monde (un avis partagé par Joël Robuchon, quand même).

Et au niveau des clichés, Le Monde a également du progrès à faire: cet article récent sur la cuisine anglaise ‘presque’ bonne ne fait que confirmer les idées que les Anglais ont des Frenchies: ils sont arrogants et condescendants. En plus, le journal fait semblant de découvrir une nouvelle tendance qui est en fait vieille de 20 ans (les émissions culinaires à succès existent depuis les années 1990s) et prétend que les Anglais n’aimaient pas manger après la deuxième guerre mondiale – alors que comme toute l’Europe, ils crevaient de faim et utilisaient leurs carnets de rations…

Voici une opinion anglaise pour équilibrer le débat: un petit article paru le mois dernier, ‘Food in Britain: better than we think’ (La nourriture en Grande-Bretagne: mieux que ce que l’on pense), du journaliste James Ramsdem du Guardian. Voilà quelques morceaux choisis (tous les liens, en gras ci-dessous, renvoient vers d’autres articles plutôt intéressants, mais tous en anglais)

We Brits eat the fewest vegetables in all of Europe. Not only are we not eating our greens, according to a recent study over half of the meals eaten out in this country are – gasp! – fast food. [Nous les Brits mangeons le moins de légumes en Europe. Et non seulement nous ne mangeons pas nos légumes verts, mais en plus, selon une étude récente, plus de la moitié des repas pris à l’extérieur de la maison serait du fast food]

Mais tout ce fast food ce n’est pas forcément que des burgers et des kebabs:

Pret a Manger sells 50,000 pots of porridge a week – that’s over 2.5m a year. In 2008 British office workers ate 2.8 billion sandwiches, and even they are, apparently, now being outsold by sushi. [Pret a Manger vend aussi 50,000 pots de porridge par semaine – cela fait plus de 2.5m par année. Et en 2008, les travailleurs dans les bureaux ont mangé 2.8 milliards de sandwiches, et même eux seraient en train de perdre du terrain face aux sushis.]

Try as we might to tell the world how far our cuisine has come, (with a little help from Joël Robuchon) we’re still seen as the sweating, fleshy pariah of Europe. Well, maybe we aren’t the world’s healthiest eaters, but hang on a minute, it’s not like the rest of Europe is flawless, is it? [On a beau essayer de dire au monde entier combien notre cuisine a progressé (avec un peu d’aide de Joël Robuchon, qui a dit récemment que Londres était la capitale gastronomique mondiale), on est toujours considéré comme les gros parias suants de l’Europe. D’accord, on est peut-être pas les plus sains, mais attendez une seconde, ce n’est pas comme si le reste de l’Europe est sans faute, non?]

Look at Italy, a country that takes itself and its cuisine so seriously that many councils in the north have banned “ethnic” restaurants. Not the most open attitude to food. And yet the most popular shop-bought pizza in Italy is Lancashire-made, German-owned Dr. Oetker. [ Regardez l’Italie, un pays qui se prend lui et sa cuisine tellement au sérieux que beaucoup de communes du nord ont interdit les restaurants ‘ethniques’. Ce n’est pas la plus ouverte des attitudes face à la nourriture. Et pourtant la marque de pizza toute faite la plus populaire en Italie est Dr Oetker, fabriqué dans le Lancashire, en Angleterre, et appartenant aux Allemands.]

France is so evangelical about its food that when British actor David Lowe attempted to sell “cassoulet anglais” in Castelnaudary he was met with fury. Lowe was having a joke. The French, perhaps unsurprisingly, didn’t see the funny side. And yet France is McDonald’s second most profitable country after the US. There’s even a branch in the Louvre. [La France est si fière de sa cuisine que quand l’acteur britannique David Lowe a essayé de vendre du cassoulet anglais à Castelnaudary il a du faire face à la fureur des habitants. Il faisait juste une blague, mais les Français n’ont pas trouvé ça drôle. Et pourtant, la France est le deuxième pays au monde en termes de profit pour McDonald’s. Il y a même un McDo dans le Louvre.]

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s