Carte postale du Weald, Kent

En Angleterre tout le monde parle de BBQ puisqu’il fait grand beau (26 degrés!) mais aussi de jardinage, puisque cette semaine a lieu le fameux Chelsea Flower Show et son nouveau pendant branché, le Chelsea Fringe. Du coup je vous propose une petite promenade dans un des plus beaux et plus célèbres jardins du pays, les Sissinghurt Gardens, ainsi qu’une petite visite des hauts lieux de la verte campagne environnante…

The Weald

Le Weald du Kent, comme vous pouvez le lire ici, c’est une région vallonnée, boisée, et très très jolie du sud de l’Angleterre. On y trouve de belles forêts, et des champs de colza bien jaunes, des petits villages avec des moulins à vent et des maisons typiques aux façades de bardeaux blancs, et aussi de nombreux châteaux. C’est une région très riche, avec à son centre la ville cossue de Tunbridge Wells. Bref, il y de quoi faire, et de quoi passer une superbe journée dans le English countryside

Où donc?

The Weald se trouve à environ 1 heure au sud de Londres, dans la direction de Brighton. Pour vous rendre aux Sissinghurst Gardens, il vous faut prendre le train jusqu’à Staplehurst, puis le bus Arriva 5, puis marcher encore un petit moment dans la campagne. Je ne peux pas vous en dire plus, car nous avons pris la voiture…

Qu’y faire?

Le matin, foncez aux jardins de Sissinghurst. Ils sont extrêmement populaires et attirent une file de cars de touristes remplis de touristes japonais chaque après-midi, donc si vous voulez vous promenez en paix, levez-vous tôt…

Alors de quoi s’agit-il? Et bien d’une vieille ferme, une grand tour de brique, et de ruines d’un vieux château datant du moyen-âge dont il ne reste plus que les douves. Le tout a été acheté dans les années 1930 par Vita Sackville-West et son mari Harold Nicolson. Elle était poète, écrivain et journaliste; lui écrivain et diplomate. Ils s’aimaient passionnément, mais comme la plupart de leurs amis du Bloomsbury Group, étaient aussi très connu pour leurs moeurs libérées et leurs aventures (avec Virginia Woolf, entre autres). Vita aurait trouvé à Sissinghurst un remplacement pour Knole House, sa maison de famille, dont elle n’a pas pus hériter car elle était une fille…

Image 30

Image 32

Image 20Image 21
Image 22Image 23

Image 25

Image 27Image 31

 

Inspirée par les jardins de Gertrude Jekyll and Edwin Lutyens, Vita a créé différents jardins en enfilade, comme les différentes pièces d’une grande maison. Il y un jardin de rose, un jardin tout blanc, un autre pour les herbes… Ils sont entourés parfois avec des haies géométriques, parfois avec des jolis murs de pierre, et chacun a son charme.

Image 29

Image 26

Depuis la tour, on peut admirer la campagne environnante, ainsi que les toits pointus des oast houses si typique du Kent, dans lesquelles on faisait sécher le malt avant de faire de la bière:

Image 33

Ainsi que les beaux jardins vu du ciel:

Image 34

On peut aussi faire le tour de la propriété pour admirer les champs:

Image 19

Après Sissinghurst, je vous conseille de faire un tour à Cranbrook, un petit village vraiment charmant. Il est situé entre deux collines, et sa rue principale est très sympa…

Image 37

Image 39Image 38

 

Image 13

L’attraction phare du village c’est le Cranbrook Union Windmill, datant de 1814 et tout de blanc vêtu:

Image 36

Je vous conseille donc de faire votre visite le samedi après-midi, lorsque les volontaires (une bande de copains, pour la plupart des grand-pères du coin) ouvre les portes de ce petit bijoux qu’ils ont passé des années à retaper.C’est super, on peut monter tout en haut (les petits reçoivent même un diplôme) et les volontaires expliquent tout le fonctionnement du moulin. Vous pouvez voir une petit vidéo par ici.

IMG_0732

Image 14

Image 22Image 19

Le moulin était décoré pour la journée des moulins du UK, et pour le Jubilee bien sûr. D’ailleurs il faudra revenir le 5 juin pour assister à la street party de Cranbrook:

Image 17  Image 20

Et pourquoi ne pas terminer cette journée par une petite tasse de thé dans les Pantiles de Tunbridge Wells? Cette colonnade datant de l’époque georgienne est une rue historique remplie de petits cafés et boutiques, et mène à la source d’eau qui à fait la gloire de la ville au 17ème siècle… On peut vraiment imaginer les dames se promener avec leurs crinolines et leurs ombrelles…

Image 24

Image 23

Image 27Image 25

Image 26

Image 28

Vous trouverez ici la liste des commerçants des Pantiles, et ici le site de l’office du tourisme de la ville (avec d’autres idées de visites dans la région). Et pour l’histoire de la ville en français, c’est ici.


Où manger et dormir?

À Sissinghurst, vous pouvez manger dans un joli resto qui sert des plats de saison, préparés avec les produits de la ferme bien sûr. Il y a aussi un café dans l’ancienne laiterie.

Image 35

À Cranbrook, il y a un tearoom très mignon (Waterloo House, Stone Street), et même un restaurant Michelin, Apicius.

Image 40
Photo: Carlos&Steph

Nous on s’est arrêtés à The George, un pub/auberge datant de 1300 et visité par la reine Elizabeth en 1573. Vous pouvez y manger du pub food typique, et dormir dans des grands lits à baldaquins.

Image 19

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s