Ode aux newsagents

La France à ses kiosques à journaux, la Grèce ses peripteros… et le UK ses newsagents. De l’extérieur, ce sont souvent des petits magasins sans charme aucun, mais à l’intérieur, si vous avez de la chance, vous pouvez tomber sur une véritable caverne d’Ali Baba et un patron sympa qui connait tout le quartier. Le jeune graphiste Son Emirali aime tant son local newsagent, Fosters à Brockley Rise, au sud-est de Londres, qu’il l’a pris en photo et a en fait un livre; toutes les photos de ce billet sont tirées de son joli projet. C’est vrai qu’un newsagent est un véritable reflet du quartier, de la communauté et du pays où il se trouve…

Image 9 Image 11

Il y a environ 45,000 newsagents au UK, dont 75% sont tenus par des patrons d’origine Indienne, Bangladeshi ou Pakistanaise. Il y aussi les gros joueurs comme WH Smith, une chaîne fondée en 1792 sur Little Grosvenor Street à Londres, et que l’on retrouve maintenant dans toutes les gares et les grandes rues du pays. Les petits newsagents font face à de nombreux challenges aujourd’hui: concurrence des supermarchés, baisse de circulation des magazines, hausse du prix de l’alcohol et du tabac… Il y a quelques années, j’avais lu qu’un newsagent par jour faisait faillite au UK. Et pourtant, ils sont essentiels à la vie de tous les jours.

Image 7

Image 12

Vous pouvez bien sûr y acheter vos journaux sérieux et tabloïds people, et des milliers de magazines. En Angleterre, il y a un choix de publications incroyable: 9 millions de quotidiens sont vendus chaque jour; 800 millions de magazines sont vendus chaque année, de Racing Post a Take a Break en passant par Total Film et Grazia. Mais évidemment, les newsagents sont bien plus qu’un endroit où l’on vient acheter ses news. On y recharge sa carte de transport, sa clé d’électricité; et parfois, dans ceux qui ont un côté Post Office, on fait des virement à l’étranger; ou on vient y envoyer ses colis à Noël… À Londres, certains sont ouverts 24h/24h. On peut aussi y trouver, entre autres:

• des crisps (chips) au cheese & onion, salt & vinegars, et mille et autres saveurs • des bouteilles de Coca, Sprite etc • des petits berlingots de jus de fruits exotiques • des Digestives, Jammie Dodger et autres biscuits british • des souvenirs, cartes postales et porte-clés de Londres pas cher • des beans et du pain à toast, en cas de fringale • des cartes d’anniversaire par milliers • des bonbons classiques (lemon sherberts, dolly mixtures, mints, liquorice et foam shrimps) et des Haribos • du chocolat Cadburys, Twigglets, Roses, Galaxy, Cream Eggs • des médicaments de base, et des produits de toilette • des chewing-gums • des souvenirs des Jeux Olympiques • selon le quartier, des produits alimentaires de base turcs/indien/polonais etc • du ketchup, de la mayonnaise, de la marmite, de la sauce HP, de la moutarde anglaise et du chutney • des fruits et légumes vendus par bol en plastique • des bouteilles d’eau Buxton ou Harrogate • des oeufs et du lait frais • des barres de céréales • des clopes • de l’alcool si c’est aussi un off-license

Image 8

Vous voyez tous les bocaux en plastique derrière le monsieur? Vous y trouverez des bonbons british classiques… Bien sûr un magasin comme celui-ci c’est le paradis des enfants après l’école, et c’est pourquoi dans de nombreux newsagents vous verrez sur la porte un signe: “Please note: only 2 unaccompanied children allowed at any one time. Thank you” (pas plus de deux enfants non-accompagnés en même temps).

Image 13
Photo: Henry sur Flickr

Et enfin, les fenêtres des newsagents sont souvent couvertes petites annonces, pour des peintres en bâtiment, des chatons perdus, des massages tantriques, des vélos à vendres, des classes de yoga et aussi des chambres à louer. Parfois on y trouve de très bonnes affaires, comme une de mes amies qui a trouvé une chambre dans un appart superbe, mais j’imagine qu’il doit y avoir pas mal de trucs dodgy (louches) aussi.

Même si tous les newsagents ne sont pas aussi beaux que celui de Rodney à Brockley Rise,  dans ce pays où les chaînes dominent, et où les magasins se suivent et se ressemblent, cela fait plaisir de voir des petites échoppes indépendantes toujours ouvertes…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s