Les chaussures Clarks

Image 20

Après les vestes Barbour, les Cambridge satchels et le Harris tweed, voici une autre marque britannique classique: les chaussures Clarks. Elle n’est pas particulièrement à la mode en ce moment, mais je suis une très grande fan de leurs chaussures, qui sont super confortables, solides et pas trop chères – et tant pis si elles ne sont pas assez cool pour les fashionistas! À mon avis, c’est le meilleur rapport qualité prix que l’on peut trouver sur les high streets du pays… Je ne suis pas la seule à aimer: après tout les chanteurs Florence Welch, Bob Dylan, Dizzee Rascal et Robbie Williams ont tous été photographiés Clarks aux pieds.

L’histoire de la marque est aussi très intéressante: fondée en 1825 par les frères Cyrus et James Clark, à Street dans le Somerset, elle fabriquait à l’origine des pantoufles avec les restes de peaux de mouton de l’activité principale de la compagnie, une tannerie. Leur chausson en peau de mouton, le ‘Brown Petersburg’, connu un tel succès qu’en 1842 il s’en vendait 1000 paires par mois.

Image 17

Image 15   Image 16
Clarks, qui a inventé en 1883 la première chaussure créée pour s’adapter à la forme du pied et se vante depuis de ses produits au confort imbattable, a connu plus tard un succès fou avec des modèles classiques ‘Desert Boot’ et sandales ‘Playdeck’ (1950), et petites chaussures ‘Wallabee’ (1965). Aujourd’hui la plupart des classiques sont encore en vente, ainsi que de nombreux modèles au goût du jour, avec des collaborations Liberty’s, Kishimoto et Mary Portas:

Clarks-shoes

 

Ici toutes les petites Anglaises des années 1980 ont été enchantées par les fameuses Magic Steps, “fit for a princess”. qui étaient vendues avec une clé magique, pouvant se porter en broche (certain modèles avaient même une clé qui ouvrait un compartiment dans la semelle, révélant des images secrètes). Elles ont tellement marqué les esprits que si Clarks se décidait à en mettre à nouveau en vente, elles seraient sold out en un mois c’est sûr.

Les frères Clarks étant Quaker, leur compagnie avait une forte conscience sociale, s’assurant du bien-être et de l’éducation de ses employés, et interdisant même la consommation d’alcool dans la ville de Street. Un siècle et quelques plus tard, la fabrication des chaussures n’est plus anglaise mais indienne, brésilienne, cambodgienne… Par contre la compagnie appartient toujours à la famille Clark. C’est devenu une multinationale, avec 1,000 magasins dans 160 pays, la marque de chaussure No 1 au UK et le quatrième plus grand fabricant de chaussures au monde…

Par ailleurs, les Clarks sont extrêmement populaires en Jamaïque, grâce au chanteur dancehall Vybz Kartel, qui leur a même dédié une chanson. Il y a aussi un nouveau livre sur le sujet:

Image 18

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s