Mon année en anecdotes

Pour conclure cette année, qui chez moi fut pleine de bonnes surprises, voici un petit dessin et quelques vignettes de ma vie à Londres en 2013. Des petites anecdotes qui j’espère vous feront sourire, ou vous rappelleront des souvenirs…
janvier Le bus est plein et démarre en laissant des passagers à l’arrêt. Une des passagères est ainsi séparée de ses amies qui n’ont pas pu monter à bord. Elle engueule le chauffeur du bus, lui criant dessus pour qu’il la laisse descendre avant le prochain arrêt. Il est tôt dans l’après-midi et elle est déjà complètement bourrée (je crois qu’il s’agit d’un enterrement de vie de jeune fille). On assiste à dix minutes d’une bonne femme bourrée engueulant le driver comme du poisson pourri (il ne cède pas et continue sa route). Lorsqu’elle peut enfin descendre à l’arrêt suivant, le chauffeur utilise le haut-parleur pour déclarer à ses passagers restants: “This is a message for you ladies, don’t drink too much!”

février Je remarque deux retraités sur Millennium Bridge. C’est le coucher du soleil, et ils trinquent leurs coupes de champagne pour fêter la St Valentin. How romantic!

mars Lors d’une pause déjeuner sur un banc par une rare belle journée (et oui il ne pleut pas tout le temps ici, mauvaises langues), je commence à discuter (des pigeons) avec mon voisin un Londonien-caribéen qui me demande d’où je viens. Switzerland.”Ah, you’re Swish?” me dit-il. C’est décidé, je serai à présent Swish (classe) et non plus Swiss.

avril Faisant un détour énorme pour aller au travail à cause l’enterrement de Thatcher (je n’ai jamais vu autant de policiers à Londres que pour cet évènement), je passe devant un parking de cars de touriste. Premier car, venu de France: les écoliers bloquent tous le trottoir, se chamaillent, au point que le prof hurle: “Vous êtes des sixièmes ou quoi! Ça suffit ce bazar!”. Deuxième car, anglais: les écoliers (plus jeunes) sortent du bus lentement, et sont alignés deux par deux sur le côté du trottoir, laissant tout plein de place pour passer. Ils ont tous des petites casquettes jaune fluo pour ne pas se perdre. Quel contraste!

mai En un seul trajet de bus, j’ai vu: une famille de touristes (italiens) tous en puffa jackets, de la même marque, en bleu, vert et rouge; une petite fille mangeant de la canne à sucre (mais où est-ce qu’elle a trouvé ça en plein coeur de la City?); un petit garçon sortant de chez lui avec un arc en bois: et un classique à Londres: deux filles en tongs alors que j’ai encore mon manteau d’hiver.

juin Lors d’une promenade au bord du canal à Camdem, on croise deux péniches de l’organisation caritative Pirate Castle. Elles sont remplies de petits gamins déguisés en pirates. Chaque fois qu’ils croisent un autre bateau, on les entend crier Ahoy! Ahoy! (à l’abordage!) à pleins poumons pendant 20 minutes….

juillet Pour une fois bien disposée à répondre aux questions d’un sondage par téléphone (j’ai du temps à perdre), je me prépare à dix minutes de questions. En fait l’échange est très rapide: Q: Combien il y a-t-il d’adultes dans votre ménages. R: 2. Q: Notre machine a sélectionné l’autre adulte pour répondre à nos questions, pouvez-vous nous le passer? R: Non il n’est pas là. Q: Pouvez-vous me dire quand il sera là? R: Non et il n’aura de toutes façons pas le temps de répondre. Q: Merci, on rappellera. Ils rappellent quelques jours plus tard, quand l’autre adulte n’est toujours pas là…

août En allant au boulot je croise trois mecs en kilts, en goguette. Sachant que les Écossais portent leurs jupes en tartan pour les mariages uniquement, et qu’on est mercredi, je me demande qui peut bien se marier. En fait il s’agit de supporters de foot (qui ont transformé les fontaines de Trafalgar Square en bain à bulle!).

septembre  En attendant le bus devant la cathédrale St Paul, j’aperçois un petit écureuil traverser la rue au passage piéton (vert bien sûr). Ils sont malins ces petits squirrels londoniens…

octobre J’aime tellement Londres que je décide de pondre un petit Londonien. A l’hôpital on est accueilli par des sages-femmes et docteurs venus des quatre coins du monde: Irlande, Sierra Leone, Inde-Espagne, Italie, France, Grèce, Russie, Allemagne, Géorgie, et UK aussi bien sûr… Tous sont plus gentils les uns que les autres. Vive la NHS…

novembre Je met un T-shirt blanc pour aller manger une soupe laksa au restaurant thai. Mon T-shirt n’est plus blanc. Comme on dit ici, will I ever learn?

décembre Je vais me promener sur Oxford Street un jour de semaine et je suis comme toujours surprise par le nombre de gens faisant leur shopping de Noël. Crise, quelle crise? Mention spéciale à ces shoppeurs invétérés qui viennent faire leurs courses avec une valise à roulette pour mettre tous leurs achats. Le UK est la société de consommation par excellence…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s