Le Shipping Forecast

Photo: Owen Humphrey 
Les images des tempêtes et inondations qui ont frappé le Royaume-Uni ces dernières semaines m’ont rappelé que je ne vous avais encore jamais parlé du fameux Shipping Forecast, une de ces institutions excentriques dont le UK a le secret. Comme les Desert Island Discs, il s’agit d’une émission phare de la BBC Radio. Vous pouvez écouter le dernier forecast sur BBC Radio 4.

Pourtant ce n’est pas du tout un divertissement, mais bien une émission d’information diffusée 4 fois par jour et destinée à l’origine aux marins britanniques, puisqu’il s’agit des prévisions météo pour les côtes et les mers entourant le pays. Elles sont divisées en plusieurs régions, portant des noms comme Viking, Fair Isle ou Low Tyne. L’émission obéit à un format très strict et se limite à 370 mots.

Image 3

Elle commence toujours par: “And now the Shipping Forecast…” Il s’en suit une espèce de litanie ou de message codé du style: “There are warnings of gales in all areas except Biscay, Trafalgar and FitzRoy). Low, Rockall, 987, deepening rapidly, expected Fair Isle 964 by 0700 tomorrow. Humber, Thames. Southeast veering southwest 4 or 5, occasionally 6 later. Thundery showers. Moderate or good, occasionally poor.”

Ce qui est surprenant c’est que la grande majorité des auditeurs de cette émission – surtout la dernière de la journée, diffusée à 00h48 – ne sont que des marins d’eau douce: ils apprécient simplement le côté poétique du Shipping Forecast même s’ils n’y comprennent que goutte. Beaucoup trouvent un côté hypnotique à la répétition des noms des régions, et ce servent de cette émission comme d’une berceuse.

Image 4

Le chef de Radio 4, Mark Damazer, explique sa popularité par la poésie, le mystère: “It scans poetically. It’s got a rhythm of its own. It’s eccentric, it’s unique, it’s English. It’s slightly mysterious because nobody really knows where these places are.” (Cela se lit comme un poème. Cela a un rythme qui lui est propre. C’est excentrique, c’est unique, c’est Anglais. C’est un peu mystérieux parce que personne ne sait vraiment où sont ces endroits.)

Et Zeb Soanes, un présentateur du Shipping Forecast le décrit ainsi: “To the non-nautical, it is a nightly litany of the sea. It reinforces a sense of being islanders with a proud seafaring past. Whilst the listener is safely tucked-up in their bed, they can imagine small fishing-boats bobbing about at Plymouth or 170ft waves crashing against Rockall.” (Pour les non-initiés, c’est une litanie de la mer diffusée chaque soir. Cela renforce notre identité d’iliens fiers de leur passé maritime. L’auditeur est au chaud dans son lit, mais peut imaginer les petits bateaux de pêcheurs à Plymouth ou les vagues de 170ft  s’écrasant sur Rockall).

Le moindre changement de présentateur fait couler de l’encre, et l’émission se retrouve dans de nombreuses références de la culture populaire, apparaissant dans des chansons pop, des poèmes ou encore dans la soundtrack de la cérémonie d’ouverture des JO. On retrouve même la liste des fameuses régions maritimes dans des sous-verres ou des posters:

Image 2

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s