The Enchanted April, de Elizabeth Von Arnim

Voici un roman à lire par une belle journée de printemps, si possible assise au soleil dans une chaise longue près d’un parterre de fleurs éclatant ou sous une glycine parfumée. Cette histoire toute simple mais merveilleusement écrite, est un vrai un rayon de soleil. Quatre femmes très différentes répondent à une annonce dans le Times: “À louer pour tout le mois d’avril: château médiéval italien au bord de la Méditerranée” et cette escapade loin de leur train-train quotidien et du temps gris de leur pays (comme je les comprend!), va changer leur vie.

Décrit comme “a charming thing”, The Enchanted April, est un conte léger qui connut un grand succès lors de sa publication en 1922. Dans la lignée de Midsummer Night’s Dream pour son côté féerique et The Secret Garden pour le bucolique, précurseur de A Room With a View ou peut-être même de Bridget Jones’ Diary, ce roman à la fois drôle et romantique nous offre des portraits de femmes précis, des points de vue uniquement féminins, et des descriptions de toute beauté des paysages et des jardins méditerranéens.

Le tout reflète parfaitement le talent, l’esprit et l’attitude originale de son auteur, Elizabeth von Arnim (1866 – 1941), que je viens tout juste de découvrir alors que c’était une véritable star littéraire à l’époque. Née Mary Annette Beauchamp, elle faisait partir du monde littéraire anglais: amante d’HG Wells, ami de George Bernard Shaw, cousine de Katherine Mansfield, et patronne d’EM Forster, le tutor de ses enfants. Von Arnim a vécu dans 35 maisons différentes, en Australie, Angleterre, Allemagne, Suisse et USA, avec ses 5 enfants et 14 chiens, et adorait recevoir des foules d’invités dans ses châteaux.

Pour écrire ce livre, elle s’est inspirée d’un séjour à Castello Brown, Portofino, ainsi que de sa vie privée (un mariage tumultueux avec le comte Von Arnim de Pomeranie) et de son amour pour les voyages. Elle a l’oeil pour remarquer les petits détails de comportement et de psychologie humaine, les problèmes de communication, les différences de classes sociales… Et tout cela fini avec un happy ending, bien sûr.

> The Enchanted April, par Elizabeth von Arnim est publié en livre de poche anglais par Vintage Classics et Penguin Books ou français par 10/18. Il y a aussi une adaptation cinéma de Mike Newell datant de 1992.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s