Alexis Soyer, un chef français à Londres

On parle aujourd’hui d’une percée des chefs français à Londres: suivant les pas étoilés de précurseurs comme les frères Albert et Michel Roux ou Raymond Blanc, une nouvelle génération vient s’installer de ce côté-ci de la Manche. Au lieu de déléguer comme Ducasse, Robuchon et Gagnaire, des cuisiniers comme Hélène Darroze se mettent aux fourneaux anglais et y trouvent parfois plus de succès qu’à la maison. Arnaud Bignon au Greenhouse, Amandine Chaignot au Rosewood et Grégory Marchand, ancien Londonien et apprenti chez Jamie Oliver, qui vient d’ouvrir avec grand succès Frenchie à Covent Garden – la liste s’agrandit de plus en plus vite ces derniers mois.

Mais aucun d’entre eux ne peux espérer atteindre le même succès que leur ancêtre Alexis Soyer (1809-1858), le premier celebrity chef. Comme vous pouvez l’apprendre dans l’excellent biographie de Ruth Cowen, Relish: The Extraordinary Life of Alexis Soyer, Victorian Celebrity Chef, Soyer était non seulement un Français excentrique adorant les vêtements “à la zoug-zoug” (coupés en biais), mais aussi un cuisinier doué, auteur de best-sellers, philanthrope, héro de la Guerre de Crimée et inventeur de génie – son Magic Stove de 1849 est le premier réchaud de camping au monde.

Né en 1809 à Meaux-en-Brie, ce fils d’épicier fuit la révolte des Trois Glorieuses et suit les traces de son frère en Angleterre, où il devient en quelques années le cuisinier du très select Reform Club (où l’on peut encore aujourd’hui déguster ses Lamb Cutlets Reform). Ayant l’opportunité de rénover les cuisines du club, il les remplit de ses inventions brillantes: une machine à vapeur produisait l’énergie nécessaire pour pomper l’eau, faire chauffer les bains-marie, fonctionner les monte-plats et les ventilateurs; quant aux cuisinières, elles fonctionnaient au gaz (Soyer est le premier à cuisiner au gaz). Le tout était si étonnant que plus de 15000 visiteurs se sont pressés aux portes du club pour visiter les nouvelles cuisines où Soyer et son équipe préparaient pas moins de 5 repas différents par jour.

Grâce à ses menus extravagants (comprenant des plats comme miroton de homard, soupe à la tortue, crevettes au Champagne et gelée de framboises à la Fontainebleau), sa personnalité, ses inventions et ses livres à succès, il devient le cuisinier le plus connu d’Angleterre. Tel un Jamie Oliver Victorien, le chef au béret crée une marque de sauces pour Crosse & Blackwell (à l’origine produites près de Charing Cross Road) que l’on retrouve vite sur toutes les tables. Il cuisine un petit-déjeuner royal pour 2000 personnes le jour du couronnement de Queen Victoria en 1838, puis ouvre un ‘pop-up’ restaurant et parc d’attraction, le Soyer’s Symposium, à l’emplacement du Royal Albert Hall (une entreprise risquée qui devient faillite commerciale).

Mais ce n’est pas tout: Soyer créa aussi un livre de cuisine simple pour aider les gens à mieux manger à moindre coût, A Shilling Cookery for the People; des soupes populaires pour les pauvres Huguenots de Spitalfields; des cuisines portables qui pouvait nourrir 26000 personnes par jour pendant la Grande Famine d’Irlande, et sauva la vie à de nombreux soldats de la guerre de Crimée en transformant les cuisines de l’hôpital de Scutari, changeant les recettes des rations des soldats et leur apportant ses Magic Stoves (qui seront utilisés par l’armée britannique jusque dans les années 1980!).

Une vie bien remplie qui se termina sans le sous, et sans reconnaissance du gouvernement… Mais Soyer restera à jamais dans les livres d’histoire comme le premier celebrity chef d’Angleterre et l’inventeur du réchaud – pas mal pour un fils d’épicier étranger qui ne savait pas écrire!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s