The Wandle Trail, Wandsworth – Colliers Wood

Voici une idée de balade un peu différente: suivre le cours de la rivière Wandle de Wandsworth, où elle se jette dans la Tamise, à Colliers Wood, quelques 8 kilomètres en amont. C’est une promenade qui n’est pas du tout champêtre, ni particulièrement belle, mais c’est une façon très intéressante de visiter la ville et de voir ses dessous: des quartiers résidentiels peu connus, des zones industrielles, des petits bouts de nature sauvage perdu en plein milieu de la jungle urbaine.

On l’a fait sans trop savoir à quoi s’attendre, mais on y a découvert tout plein de choses surprenantes, y compris de beaux parcs avec super terrains de jeu, des vieilles usines, une centrale électrique, quelques passages limite déchèterie/scène de crime, des pins et des saules pleureurs, des pêcheurs, des perruches, et tout plein de familles à vélo.

Image 1

La Wandle, c’est une rivière où Lord Nelson est venu pêcher avant d’aller se battre Trafalgar, et ou de nombreux pêcheurs à la mouche s’excercaient du temps de la reine Victoria. Mais surtout, c’est une rivière utilisée au 17ème et 18ème siècle par toutes sortes d’industries, surtout des usines de tabac, cuire et de textile. Pendant l’ère victorienne, la Wandle était l’une des rivières les plus industrialisées, avec plus de 90 moulin à eau sur ses rives, et une eau si pure et vive qu’elle attirait les prestigieux imprimeurs William Morris et Arthur Liberty. Évidemment, le résultat de tout ça c’est que dans les années 1960, la Wandle était devenu un égout à ciel ouvert, au courant rouge ou bleu selon les teintures utilisées par les différentes usines…

Aujourd’hui, la Wandle est revenue de loin, et accueille de nouveau des poissons (truites, perches, anguilles) et canards; selon l’Environment Agency, c’est une des 10 most-improved (mieux améliorée) rivières du pays. Et les pêcheurs à la mouche y sont de retour:

Image 8
Un pêcheur à Colliers Wood

Malheureusement, on y pêche aussi des motos, des caddies, des matelas, des noix de coco, des chaises en plastique, des vinyles, des skateboards et toute sorte de ‘merveilles’. C’est le Wandle Trust qui s’en occupe, en organisant des clean-up days de temps en temps. Faites un tour sur leur site pour voir des photos de leurs trouvailles (et des oeufs de truites!).

Image 27
La Wandle se jette dans la Tamise à Wandsworth

Cette idée de balade vous intrigue? Alors imprimez cette carte du Wandle Trail (notez qu’elle date d’il y a quelques années déjà) et prenez le train de Waterloo à Wandsworth (cela marche avec l’Oyster card, bien sûr). La balade prend tout un après-midi, donc je vous conseille de commencer par un déjeuner au Ship, LE pub de Wandsworth (il date de 1786 et est situé au bord de la Tamise), ou un café et un sandwich sur une terrasse de la très mignonne Old York Road (à The Pantry, par exemple).

En suivant l’itinéraire, vous tomberez tout d’abord sur le site de la Ram Brewery – le brasseur Young fut la dernière compagnie a quitté la Wandle en 2007. Depuis, la brasserie et son énorme cheminée attendent patiemment d’être transformée en un joli quartier avec boutiques, resto au bord de l’eau et appartements.

Ram-Brewery

Ensuite, vous longerez le King George’s Park, ses belles pelouses, ses terrains de foot et de lacrosse, et surtout ses énormes playgrounds pour enfants de tous âges (un normal, et un d’aventure):

Image 6

Image 11

Image 12

L’occasion de regarder chez les gens, juste de l’autre côté de la rivière, que cela soit des maisons traditionnelles ou une ancienne usine (une tôlerie je crois) toute blanche:

Image 13

Image 14

Ensuite, on traverse la rivière à Earlsfield, et on passe devant le bien-nommé pub The Wandle (beer garden, jeux de société, petits plats et feu de cheminée):

Image 15 Image 16

Après quelques pas sur la rue principale d’Earlsfield, ses bus, ses restos, ses trains qui passent sur le viaduc, on est tout de suite dans des rues très résidentielles, avec un mélange typiquement londonien de maison en brique d’époque bien différentes:

Image 17

Image 18
Après avoir recroisé la rivière, on tombe sur un chemin de terre, et des vues sur un grand terrain d‘allotments (petits jardins familiaux) de l’autre côté de la Wandle (où un jardinier à même utilisé des vieux panneaux d’agence immobilière pour se construire un resserre:

Image 20 Image 19

Ensuite, c’est la partie ‘les dessous de la ville’ qui commence: sur l’autre rive, on peut apercevoir des anciennes usines, et des choses que les citadins ne voient jamais vraiment à moins d’y travailler: des camions poubelles, un énorme tas de sel, et même une usine électrique…

Image 21

Image 22

Image 24

Image 23

Image 1 Image 26

Je dois dire qu’entendre les vibrations des transformateurs électriques est quelque chose d’assez fou (ainsi que de voir que les habitations sont construites si près que les voisins doivent entendre l’électricité depuis leurs balcons) – ça fait du bien parfois de se rappeler d’où vient le courant…

Image 9

Image 5

Les choses prennent un tour plus bucolique une fois passé le carrefour de Plough Lane et son magasin Top Tiles:

Image 10

On y a vu un drôle de pont, des arbres en fleur et même un paraqueet:

Image 28 Image 32
Image-31 Image 33

Après s’est légèrement perdu dans le Wandle Meadow, nous avons traversé le Wandle Park (site de l’ancien Connolly’s Leather Mill, fabriquant de cuir pour les Rolls Royce et les paquebots de luxe) pour arriver dans une grande rue, face à un énorme centre commercial Sainsbury’s, M&S etc. C’est à cet endroit que l’amiral Nelson est venu pêcher (avant d’aller foutre une raclée aux Français), et que se trouvait l’ancienne usine de l’artiste William Morris, qui a d’ailleurs crée un motif appelé le Wandle…

Morris

Dommage qu’il ne reste plus rien de son atelier… Mais par contre, juste de l’autre côté de la route se trouve notre destination: le Merton Abbey Mills, l’ancienne fabrique de Arthur Liberty, le créateur du magnifique magasin Liberty et de ses fameux textiles. On peut y voir un ancien moulin, avec roue à aube qui tourne bien vite, de très beaux bâtiments arts & craft, dans lequel étaient imprimé les célèbres tissus; ainsi qu’un joli petit marché du weekend…

Image 38

On a jeté un dernier coup d’oeil à la rivière avant le coucher du soleil:

Image 39

Et puis on est allé au pub, le William Morris, très sympa!

Image 40

La station de métro Colliers Wood (sur la Northern Line) est à 5-10 min à pied, de l’autre côté de la zone commerciale.

Apparemment, la deuxième partie de la balade, de Colliers Wood à Croydon, est plus jolie – je la ferai donc sûrement un de ces quatres!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s