Please don’t come to Britain

Photomontage: Clare Cooney

Il y a quelques jours, on a appris que le gouvernement était en train de sérieusement considérer une anti-campagne de pub pour faire peur aux potentiels immigrants venant de Bulgarie et Roumanie, qui auront le droit de venir s’installer comme tous les citoyens de l’UE dès l’année prochaine (le UK avait négocié un délai d’ouverture). En gros, ils pensaient faire tout le contraire de la campagne Britain is Great, et dire à tous ceux qui veulent bien les entendre que les ‘rues du UK ne sont pas pavées d’or’ (dixit un ministre). Et en plus, il pleut.

Le gouvernement n’a pas eu le temps de finir de penser que déjà les lecteurs du Guardian s’étaient donné à coeur joie en inventant des posters pour la future campagne. L’Angleterre n’est pas la patrie de l’auto-critique et de l’auto-dérision pour rien! J’en ai choisi quelques uns pour illustrer ce billet, vous pouvez voir tous les posters ici. Ils rigolent parce qu’ils ne comprennent pas bien ce que les Bulgares et les Roumains viendraient faire chez eux alors qu’ils pourraient aller en Pologne, en Allemagne ou au US.

Image 1  Image 2
Photomontages: Katie Parry, Paul Bayfield

Quant à Lucy Mangan, une chroniqueuse du Guardian elle a décidé de faire une liste de toutes les raisons qui pourraient faire changer d’avis aux potentiels immigrants… Elle déteste les Tories, et exprime l’énervement de beaucoup de Britanniques en ce moment. Je vous l’ai traduit ci-dessous:

Ever eager to stop the government wasting their – ie, our – money, I offer the following absolutely free of charge.
Toujours partante pour aider le gouvernement à ne pas gaspiller leur – c’est-à-dire notre – argent, j’offre les conseils suivants gratuitement:

1) Inform those thinking of moving here that Britain is introducing a “spare room tax”. No, not for everyone. Just for poor people on benefits, who would otherwise turn them into Mocking Rooms and sit there laughing at the luxuries paid for by the Honest Taxpayer. And then explain that anyone you decide is “underoccupying” a property has to downsize, or make up the difference in rent themselves. No, it doesn’t matter if there are no suitable properties nearby. No, it doesn’t matter if you are disabled and the extra room allows a carer to get a decent night’s sleep; nor if you have had your home specially adapted and moving would just about destroy your physical and mental health. Finally, remind them you will happily disburse funds from the national coffers to clear MPs’ moats. It is only the thought of those using tax moneys to pull themselves back from destitution that you can’t stand.
Informez ceux qui pensent déménager ici que la Grande-Bretagne va introduire “une taxe chambre d’ami”. Non, pas pour tout le monde. Juste pour les pauvres qui reçoivent des aides, qui autrement les transformeraient en Chambre à se Moquer, et s’y assieraient en se moquant de ce luxe payé par le Payeur d’Impôt Honnête. Et ensuite expliquez que tout personne dont vous avez décidé qu’elle n’utilise pas sa chambre d’ami convenablement doit déménager dans un appartement plus petit, ou payer de sa poche la différence de loyer. Non, cela ne fait rien s’il n’y pas d’autres maisons, si vous êtes handicapé et que votre aide à domicile a besoin d’une chambre, ni que vous ayez adapté votre maison à vos besoins et que vous en aller détruirait votre santé mentale et physique. Finalement, rappelez leur que vous payerez sans problème les douves des MPs [certains avaient mis les réparations de la douve de leur château en notes de frais)] en utilisant l’argent du contribuable. C’est seulement l’idée des gens qui utilisent l’argent des impôts pour s’en sortir que vous ne pouvez pas supporter. CF: le scandale des note de frais et les benefits cuts

2) While our NHS is being privatised; while our school system is being reconfigured by a former journalist who has no more business doing so than I would retooling a Boeing 747 engine; while our bankers and CEOs are (metaphorically – but who, really, knows?) being fellated by those supposedly in charge of checking their rapacious greed, we are a country that is devoting large amounts of time and energy to the question of whether the Queen will give Kate Middleton’s dad an earldom.
Alors que notre NHS est en train d’être privatisée, que notre système scolaire est reconfiguré par un ancien journaliste qui n’a pas plus d’expérience que moi j’en ai a rééquiper le moteur d’un Boeing 747; que nos banquiers et nos PDGs sont (métaphoriquement, mais qui sait, vraiment?) en train de se faire faire une fellation par ceux soi-disant chargés de contenir leur avidité de rapaces, nous somme un pays qui dévoue énormément de temps et d’énergie à la question de savoir si la reine va donner un titre de comte au père de Kate Middleton.

3) We are a country in which a certain amount of time and energy should be devoted to this question because Michael M’s ability to call himself Earl of Doodleoodle will actually cause unearned benefits to accrue not just to him and his wife, Countess Carole, but to generations of his family to come, because sufficient numbers of us remain in thrall to a folk memory of medieval might.
Nous sommes un pays où une certaine dose de temps et d’énergie doivent être dédiés à cette question parce que l’aptitude de Michael M à pouvoir s’appeler Comte de MachinTruc va en fait le faire profiter non seulement lui et sa femme, comtesse Carole, mais aussi des générations entières de sa famille à venir, parce qu’assez d’entre nous restent fascinés par le souvenir folklorique d’une puissance médiévale.

4) We are a country that has just rewritten its citizenship test so that it resembles, in the words of Migrants’ Rights Network director Don Flynn, “an entry examination for an elite public school”, thereby enshrining 18 different, irrelevant forms of discrimination in one short document. Especially as there’s every chance that it will come back marked “0%. You got all the questions right, but this was actually a test for self-abnegation and anti-intellectualism – the two greatest cornerstones of our culture. And if you’re not laughing at this turn of events, you also fail our final test for the Great British Sense of Humour. Now get out.”
Nous somme un pays qui vient juste de réécrire le test de citoyenneté pour qu’il ressemble, selon le directeur du Migrant’s Right Network Don Flynn, ‘un examen d’entrée pour une école privée élitiste’, enterrant ainsi 18 différentes formes de discrimination dans un petit document. Surtout qu’il y a bien des chances qu’il soit noté 0. Tu as eu toutes les questions justes, mais c’était en fait un test d’abnégation et d’anti-intellectualisme – deux pierres de voûte de notre culutre. Et si cela ne te fait pas rire, tu rates notre test final du Sens de l’Humour Britannique. Maintenant dégage. CF: comment devenir Britannique

5) We are a bewildered, floundering country, steeped in snobbery and clinging to ancient, fractionally understood runes as we are led by a band of conscienceless hucksters with no greater goal than to strip the wealth and assets owned by the many and place them firmly in the hands of the few. And who are stupid enough to think that they need an ad campaign to stop anyone coming here.
Nous sommes un pays en déroute, imprégné de snobisme et s’accrochant à d’anciennes runes comprises à moitié alors que nous somme dirigés par une bandes de marchands ambulants sans conscience qui ont nul autre but que de retirer la richesse et les biens appartenant à tous pour les placer fermement dans les mains de quelques uns. Et qui sont assez stupides pour penser qu’ils aient besoin d’une campagne de pub pour empêcher les gens de venir ici.

Image 5  Image 3 21-28-45
Photomontages: Andrew Campbell-Howes, Nathan Page

Et elle n’a même eu le temps de parler des prix des transports, des loyers ou des maisons! Mais bon tout va bien: comme dirait l’autre, ici c’est pourri, mais c’est toujours mieux qu’en France!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s