Le Wimbledon fan

Si vous travaillez à Londres, vous avez sans doute remarqué qu’en ce moment vos collègues passent plus de temps sur BBC Sport à regarder Andy Murray que sur leurs tableaux Excel. Et oui, it’s that time of the year again! Aussi appelé ‘The Championships’, le tournoi Wimbledon a lieu dans la banlieue sud-ouest de Londres depuis 1877. Plus de 38,000 spectateurs viennent y voir les stars du tennis se démener sur les terrains de gazon. Voyons donc d’un peu plus près l’un de ces fans, prêt à faire la queue sous la pluie pour un billet…

Wimbledon-numbers

1 La balle de tennis porte-bonheur
Quand il était petit, il rêvait d’être ball boy, un de ces 250 ramasseurs des 54,000 balles de tennis utilisées pendant le tournoi… un des jobs d’été les plus prisés, et les plus difficiles, selon cet article.

2 Lawn tennis ou yawn tennis?
Le fan a de l’endurance: après avoir fait la queue pour les billets pendant des heures, il doit attendre la fin des matchs pour se lever, ne pas faire de bruit quand les tennismen et women jouent,  et parfois assister à de longs, très longs matchs – en 2010, John Isner (USA) vs Nicolas Mahut (FRA) a duré 3 jours. Sans parler du mal au cou à force de tourner la tête pour suivre la balle. Pas étonnant qu’il aime faire la sieste.

3 Le chapeau
Si le règlement veut que les joueurs s’habillent presque entièrement de blanc depuis 1963, les spectateurs peuvent être en couleur. Beaucoup se mettent sur leur 31 car c’est un évènement très chic. Le dress code officiel préconise même costard-cravate pour les membres du club. Accessoires indispensables: chapeau de paille ou parapluie – car il faut patienter dix minutes sous la pluie le temps que le toit de Central Court se ferme.

4 Le verre bien rempli
Le fan n’est pas venu que pour le tennis, mais aussi pour festoyer. Chaque année à Wimbledon, on boit 200,000 verres de Pimm’s et 25,000 bouteilles de champagne; et on mange 28,000kg de fraises du Kent, accompagnées par 7,000 litres de crème. C’est la plus grosse opération de restauration pour un évènement sportif en Europe.

5 Le petit souvenir
On ne repart pas sans un petit souvenir: s’il le soleil brille, c’est un joli coup de soleil (et peut-être un mal de tête à trop boire de Pimm’s), sinon, on peut ramener un parapluie ou une balle de tennis. Le bestseller du Wimbledon Shop? Une serviette de plage Championships – il s’en vend 25,000 chaque année. Pratique pour faire la sieste sur le gazon.

Vous aussi êtes un Wimbledon fan et voulez y assister? Voici toutes les explications qu’il vous faut pour obtenir un billet ou deux.

Si vous travaillez à Londres, vous avez sans doute remarqué qu’en ce moment vos collègues passent plus de temps sur BBC Sport à regarder Andy Murray que sur leurs tableaux Excel. Et oui, it’s that time of the year again! Aussi appelé ‘The Championships’, le tournoi Wimbledon a lieu dans la banlieue sud-ouest de Londres depuis 1877. Plus de 38,000 spectateurs viennent y voir les stars du tennis se démener sur les terrains de gazon. Voyons donc d’un peu plus près l’un de ces fans, prêt à faire la queue sous la pluie pour un billet…

Wimbledon-numbers

1 La balle de tennis porte-bonheur
Quand il était petit, il rêvait d’être ball boy, un de ces 250 ramasseurs des 54,000 balles de tennis utilisées pendant le tournoi… un des jobs d’été les plus prisés, et les plus difficiles, selon cet article.

2 Lawn tennis ou yawn tennis?
Le fan a de l’endurance: après avoir fait la queue pour les billets pendant des heures, il doit attendre la fin des matchs pour se lever, ne pas faire de bruit quand les tennismen et women jouent,  et parfois assister à de longs, très longs matchs – en 2010, John Isner (USA) vs Nicolas Mahut (FRA) a duré 3 jours. Sans parler du mal au cou à force de tourner la tête pour suivre la balle. Pas étonnant qu’il aime faire la sieste.

3 Le chapeau
Si le règlement veut que les joueurs s’habillent presque entièrement de blanc depuis 1963, les spectateurs peuvent être en couleur. Beaucoup se mettent sur leur 31 car c’est un évènement très chic. Le dress code officiel préconise même costard-cravate pour les membres du club. Accessoires indispensables: chapeau de paille ou parapluie – car il faut patienter dix minutes sous la pluie le temps que le toit de Central Court se ferme.

4 Le verre bien rempli
Le fan n’est pas venu que pour le tennis, mais aussi pour festoyer. Chaque année à Wimbledon, on boit 200,000 verres de Pimm’s et 25,000 bouteilles de champagne; et on mange 28,000kg de fraises du Kent, accompagnées par 7,000 litres de crème. C’est la plus grosse opération de restauration pour un évènement sportif en Europe.

5 Le petit souvenir
On ne repart pas sans un petit souvenir: s’il le soleil brille, c’est un joli coup de soleil (et peut-être un mal de tête à trop boire de Pimm’s), sinon, on peut ramener un parapluie ou une balle de tennis. Le bestseller du Wimbledon Shop? Une serviette de plage Championships – il s’en vend 25,000 chaque année. Pratique pour faire la sieste sur le gazon.

Vous aussi êtes un Wimbledon fan et voulez y assister? Voici toutes les explications qu’il vous faut pour obtenir un billet ou deux.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s