Capital, de John Lanchester

À la recherche d’un livre en anglais à lire cet été? À lire à l’ombre d’un chêne bien sûr, dans un des beaux parcs de Londres? Eh bien je vous suggère Capital de John Lanchester, un roman charmant dont le sujet principal est la capitale britannique dans toute sa splendeur. Ou plutôt c’est un livre sur les habitants de la capitale, ces animaux étranges que sont les Londoniens, toujours pressés, toujours en train de parler du prix des maisons, d’éviter les contractuelles, ou de boire des verres au pub du quartier…

Ce portrait contemporain de Londres et de ses habitants tourne autour d’un prétexte: une rue du sud de la capitale, Pepys Road à Lambeth. Ce qui permet à Lanchester de présenter toutes sortes de personnages, du banquier de la City à la vieille dame dont la famille habite la rue depuis des générations, de la contractuelle du Zimbabwe à l’ouvrier du bâtiment polonais, de l’artiste à la Banksy au petit commerçant pakistanais – une galerie de portraits qui reflète très bien la mixité de la population de Londres. Ces personnages sont des stéréotypes que toute personne habitant à Londres depuis plus d’un an ou deux reconnaitra, mais Lanchester parvient à les rendre attachants. Malgré tous leurs défauts, on se prend dans leurs histoires, grâce à leurs remarques pertinentes, qui sonnent toujours vrai (et que l’on a déjà parfois entendues chez des amis).

Comme le titre à double sens l’indique, c’est aussi un livre sur l’importance de l’argent dans cette ville. Mais en vrai commentateur de la vie contemporaine à Londres, John Lanchester s’attaque à toutes sortes de sujets, tous complètement d’actualité. On y trouve des références à la crise immobilière et financière, au terrorisme, à la vacuité de l’art contemporain, aux immigrants illégaux, au coût de la garde des enfants, au consumérisme, au football, aux docteurs de la NHS, aux nouvelles technologies, à la religion… Par petites touches de-ci de-là, Lanchester brosse un tableau complet mais pas trop sérieux non plus de ce que signifie vivre à Londres au début du 21ème siècle.

> Capital, de John Lanchester, £7.99, Faber & Faber, ISBN 9780571234622. Les précédents romans de Lanchester semblent avoir été traduit en français par les Éditions du Seuil.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s