Carte postale de… Folkestone, Kent

 

Allez donc à Folkestone profiter des derniers beaux jours, voire même du prochain été indien (les photos ci-dessous ont été prises lors d’un après-midi de début octobre il a quelques années, et comme vous le voyez il faisait presque 30 degrés!). Vous pourrez peut-être y trouver un trésor sous le sable, y voir des oeuvres d’art inattendues, manger des fruits de mers délicieux, et vous promener dans une charmante vieille ville avec des boutiques originales et des petites rues en pente.

Où donc?

Folkestone la ville anglaise la plus proche de la France, et est donc située tout au bord de la Manche, pas loin de Douvres. Elle est située dans la région du Kent où se trouve également Hastings, Whistable et Broadstairs, mais a beaucoup moins bonne réputation que ces stations balnéaires, car pendant des années ce n’était qu’un point de départ et d’arrivée des ferries (avant de se faire dépasser par Calais).

Grâce aux rails installés pour l’Eurostar, elle est la seule ville atteignable depuis Londres en train à grande vitesse (!!!). Et oui les Anglais ont beau avoir inventé le train, ils sont nuls en TGV. Mais le tronçon HS1 ne va pas jusqu’au centre ville de Folkestone, alors les derniers kilomètres sont au ralenti…Pour essayer ce train high speed, il vous faut prendre un Southeastern train de London St Pancras à Folkestone Central (55 minutes), aller-retour environ £37 (le train lent est moins cher). Sinon c’est 35 min en Eurotunnel le Shuttle depuis Calais.


Folkestone

Défigurée par un hôtel immonde et un parking géant à côté de la plage, Folkestone ne paye pas de mine au premier abord. Mais ce petit port de pêcheurs, transformé par l’arrivée des trains de Londres en 1843, a trouvé un second souffle avec l’arrivée de l’Eurotunnel. Longtemps un désert culturel, Folkestone accueille à présent un festival d’art, de super restaurants, et tout plein de jeunes artistes et créatifs, venus s’installer dans les ruelles de la vieille ville. Rajoutez à cela une esplanade charmante, des jolis jardins surprenants, et de belles vues sur la Manche, et vous avez de quoi passer une superbe journée à la mer. Vous trouverez une carte de la ville par ici.


Qu’y faire?

Si vous êtes pirates chercheurs de trésor, foncez vers la plage du port. La Folkestone Triennial (jusqu’au 2 Novembre) un festival grâce auquel la ville est transformée en installation d’art géante et dont le thème cette année est “Lookout” (vigie, poste de guet, observation), comprend une drôle de cabane de plage, un faux fish and chips et surtout une petite ruée vers l’or: des lingots d’or, d’une valeur totale de £10,000, ont été enterré sous le sable de la Harbour Beach par l’artiste berlinois Michael Sailstorfer. Seuls 4 lingots ont été trouvé pour le moment… à vos pelles! (mais n’oubliez pas de regarder ou en est la marée…)

Image 5

Image 6
Photo: Folkestone Art

Vous pouvez également voir certaines oeuvres permanentes, comme la petite sirène de Cornelia Parker, grâce à cette carte et audio-guide.

Image 5
Photo: Folkestone Art

Sinon, allez tout droit en sortant de la gare et vous trouverez une magnifique esplanade avec des vues presque méditerranéennes (si le soleil est avec vous):

IMG_8710

IMG_8705

Mais il y a aussi cela qui gâche un peu le tableau:

IMG_8712

Promenez-vous le long de l’esplanade sur les pas des dames en grandes robes et les messieurs en haut-de-forme qui autrefois s’arrêtaient autour du kiosque à musique pour écouter un petit concert:

IMG_8715

C’est ici que les passagers du fameux Orient-Express (à présent Belmond British Pullman) s’arrêtaient avant de partir à l’aventure sur le Continent… Ils passaient la nuit dans de grands hôtels comme le Metropole et le Grand:

IMG_8722

Si vous le souhaitez, vous pouvez marcher le long de la mer jusqu’au petit village de Sandgate.

IMG_8721

Ensuite, descendez vous promener dans le Lower Leas Coastal Park (carte du parc ici). Ces jardins créés dans les années 1870s profitent d’un micro-climat unique, et sont parcourus par des chemins en escaliers descendant entre des pins et des chênes. Tout au bout, côté ville, se trouve le Leas Lift, un ascenseur datant de 1895 et fonctionnant à l’eau plutôt qu’à l’electricité. C’est le premier projet de Waygood-Otis, inventeurs des escalateurs.

mage 5

Prenez l’ascenseur pour remonter dans la vieille ville, qui est petite mais mignonne. Autour de Tontine Street et Old High Street, vous trouverez le Creative Quarter, un projet commencé en 2002 aidant artistes et commerçants indépendants à s’installer pour revitaliser le quartier.

Image 4

IMG_8828

Image 5
Photo: Travel Pictures

Grâce à ce projet, 300 jobs ont été créés, 90 bâtiments restaurés, et une nouvelle salle de spectacle, la Quarterhouse, inaugurée. J’ai beaucoup aimé les petites boutiques vendant des produits culinaires locaux, où des objets made in the UK. Il y a également de nombreux cafés très sympa.

Descendez vers la mer et vous trouverez le vieux port de la ville, coupé par un pont permettant aux trains d’aller directement s’arrêter devant les ferries.

IMG_8763

IMG_8779

IMG_8782

IMG_8777

Il y a toujours de l’animation par ici, avec une place de fontaines, et de nombreux stands de fruits de mers et de glaces.

IMG_8771

IMG_8780

IMG_8798

Tournez à gauche, et il y a une petite sable de plage, Sunny Sands Beach, bondée dès qu’il fait beau:

IMG_8799

Continuez le long de la côte, et vous pourrez faire une jolie balade jusqu’à la Martello Tower.

IMG_8800

IMG_8816

Cette tour fait partie d’une série de défenses côtières construites pendant les guerres napoléoniennes. Depuis cette colline il y a vraiment de jolies vues:

IMG_8811
Mais tournez à droite depuis le vieux port, et vous trouverez surtout un terrain vague/parking ou autrefois s’étendait une fête foraine, et où se trouvent aujourd’hui des installations de la Triennial. On attend toujours un projet de rénovation pour le Folkestone Seafront par les architectes Terry Farrell (avec maisons, jardins et deux centres de sports aquatiques). Pour le moment il n’y a qu’un truc de joli, le Marine Crescent:

IMG_8751

Et encore il y avait du progrès à faire quand je suis passée il y a quelques années:

IMG_8761

Et bien sûr, comme un gros paquebot échoué, l’hôtel Grand Burstin qui gâche tout, quel dommage:

IMG_8762

 

Où manger?

Ne ratez pas Chummy’s qui depuis 1958 sert des fruits de mer dans le vieux port (juste à côté des fontaines). Vous pouvez déguster des whelks, des cockles, des shrimps et bien d’autres choses à ce stand qui a remporté le prix du Best Seafood Stall in England. 

Image 4

IMG_8774

Sinon le meilleur resto de la ville c’est Rocksalt, un lieu très design juste au bord de l’eau. Si vous voulez y manger les petits plats de Mark Sargeant (autrefois head chef au restaurant Gordon Ramsay de Claridges) mieux vaut reserver votre table bien en avance.

Image 3

Sinon faites comme nous et profitez de la terrasse du bar, où l’on peut manger de très bons snacks!

rage 5

(Il y a également 4 chambres si vous voulez passer la nuit à Folkestone)

Autre adresse immanquable: le fameux fish & chip shop The Smokehouse, choisi par le journal The Times comme le deuxième meilleur fish & chip du pays, rien de moins.

Image 3

Et bien sûr, il vous faut un pub: le British Lion (8-10 The Bayle) est le plus vieux de la ville, et se cache dans une jolie rue:

Image 4

Dans la vieille ville, il y a aussi le pub The Pullman (7-9 Church Street), Googies (burgers et cocktails), Ampersand (design café), Beano’s Cafe (végétarien) et puis un peu plus loin Follies (café and vintage shop).

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s