London Bridge

Il y a 8 millions de Londoniens. Il faudra donc 1 millions d’attentats comme celui de London Bridge pour tous nous tuer. Quant à nous faire peur? Il semblerai que cela n’aie encore une fois pas marché. Si ces 8 minutes ont tout changé pour les victimes et les témoins, les Londoniens dans leur grande majorité ont préféré réagir avec dégout et le sarcasme plutôt qu’avec terreur.

Les médias étrangers (américains notament) ont décrit une ville en état de siège, des habitants se terrants chez eux, les rues désertes? La réponse est cinglante: “mec, c’est dimanche matin, on fait la grasse mat.” Comme le montre cet article du Guardian, on rigole, et on se trouve de nouveaux héros, qui se défendent avec des batons, bouteilles, skateboards, et caisses – ou qui se moquent en répondant au ‘This is for Allah! de l’assassin par un ‘Fuck you, I’m Millwall!’ [équipe de foot].

L’image qui restera gravée dans les mémoires? Celle de ces deux là, fuyant la scène, pinte de bière en main…

Screen Shot 2017-06-07 at 10.44.06

Lundi matin, les bus n’allaient pas encore jusqu’à London Bridge, mais ils étaient bondé, comme d’habitude. Au travail, situé juste à côté des lieux du crime, personne n’en parle – qu’il y a-t-il de nouveau à dire? – mais tout le monde se plaint de la météo, puis fait la minute de silence. Reste ce sentiment d’y avoir échappé belle, ce besoin de faire un détour pour ne pas passer là où on a pourtant marché des milliers de fois, ce quelque chose qui a changé à jamais quand une simple voiture et un couteau de cuisine deviennent des armes. Le blogger Diamond Geezer l’écrit très bien dans ce billet.

Cela fait depuis 2004 que le niveau d’alerte officiel reste haut ou sevère. Mais seulement 1.4 personnes meurent par an au UK à cause d’un acte de terrorisme. Méfiez-vous surtout de l’eau bouillante (100 décès par ans) et d’utiliser un téléphone au volant (2,920 décès par an). Et n’oubliez pas Borough Market (célébré par le poète Suléy Muhidin dans ce film) qui devrait réouvrir d’ici peu et qui représente si bien Londres dans sa diversité, son dynamisme, son histoire – et bien sûr ses prix élévés!

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s