CookDaily, Boxpark

Happy New Year! Ici en Angleterre, après les excès des fêtes, on est en plein dans les bonnes résolutions. La nouveauté cette année c’est qu’en plus du Dry January habituel (un mois sans boire d’alcool, c’est bon pour la santé), on vous propose d’essayer le Veganuary, c’est-à-dire de manger végane ou végétalien (sans consommer aucun produit issu des animaux ou de leur exploitation).

Et ce n’est pas une blague au pays du bacon sandwich: plus de 100,000 Anglais ont tenté l’expérience en 2018, 40,000 de plus que l’année dernière. Car le Royaume-Uni est aussi le pays des végétariens et végétaliens: la Vegan Society y a été fondée en 1944 déjà par un certain Donald Watson (mais c’est une jeunette par rapport à sa cousine la Vegetarian Society, fondée en 1847 – autant dire qu’ici, rares sont les restaurants qui n’ont pas d’options végétariennes). Selon un rapport de 2016, il y aurait eu une augmentation de 350% du nombre de végans au UK durant ces 10 dernières années, 42% d’entre eux sont agés entre 15 et 34 ans.

En tout cas cette année le véganisme est en train de passer dans le mainstream au UK, avec des lignes de produits végétaliens en vente dans les supermarchés comme Tesco et les sandwich bars comme Pret a Manger; et même des établissements uniquement véganes ouvrant leurs portes à Londres. Après le vegan fried chicken shop Temple of Seitan, qui attire des foules de vegans à Hackney, s’est ouvert le Spread Eagle, un pub végétalien, servant du beer-batter tofish and chips.

Et leurs clients ne sont pas tous des végétaliens au sens strict du terme, ou des gourmands ayant été persuadés par le film Carnage du comédien Simon Amstell. Beaucoup sont simplement des Londoniens voulant manger différemment et sainement de temps en temps. Cela se voit tout de suite lorsqu’on visite CookDaily, un précurseur du mouvement situé au premier étage de Boxpark à Shoreditch.

 

Cette petite échoppe attire une faune bigarrée de hipsters, employés de bureau, mamans à poussettes… mais pas un seul hippie en vue! À la place, et ce de manière complètement inattendue, on trouve de jeunes Eastenders et hip-hoppers à capuches, attirés sans aucun doute par la réputation de son propriétaire, le très cool King Cook, qui à grandi dans le East End et travaillé pour de grands restaurants comme Vanilla Black.

C’est tout Londres – y compris ses musiciens, qui sont tous fans de King Cook – qui se retrouve à CookDaily pour un bol de légumes sautés, accompagné de riz complet ou de nouilles. Il y a 16 plats différents, inspirés par les cuisines locales.

 

Choisissez entre un Full English breakfast, avec des “oeufs” de tofu brouillés; un “Chickn” & Mushroom pie; un Garden avec des herbes de Provence; un Rainbowl au couleurs de l’arc-en-ciel; un Yoga Fire avec du curcuma et du dhal; le Da Infamous, inspiré par les curry thai de la maman de King Cool; un Jungle Curry très piquant; ou encore le très populaire Hard Bowl, inspiré par les classiques culinaires des Caraïbes, avec patates douces, dumplings et bananes plantains.

Le plat le plus connu est le bol de High Grade (vous en trouverez la recette ici), un mélange de légumes avec de l’huile de chanvre et une sauce BBQ aigre-douce. Enjoy!

> CookDaily, Boxpark Shoreditch, Overground: Shoreditch High Street. Ouvert du lun-mer 12h-21h; jeu-ven-sam 12h-22h30; dim 12h-20h.

One thought on “CookDaily, Boxpark

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.