Souriez, vous êtes filmés

Une nouvelle récente est peut-être passée inaperçue chez vous, éclipsée par Brexit et pandémie: la Metropolitan Police de Londres a annoncé le mois dernier qu’elle allait utiliser un système de reconnaissance faciale en live sur ses caméras de surveillance.

Une initiative jugée dangereuse pour le respect des droits de l’homme et de la vie privée selon de nombreux activistes britanniques. Pour mettre en lumière ce développement inquiétant, les membres du Dazzle Club (un groupe de Central St Martins) se sont maquillé le visage avec des motifs camouflages (du vrai razzle dazzle) qui permettent de tromper le système de reconnaissance.

Ce mini-mouvement de protestation est inspiré en partie du travail de l’artiste américain Adam Harvey. Peut-être vont-ils lancer une nouvelle mode?

Screen Shot 2020-02-26 at 15.50.48

Screen Shot 2020-02-26 at 15.51.10

Photo: @thedazzleclub

Selon la Met police, ce système est utilisé uniquement sur des caméras temporairement installées dans un coin spécifique de Londres, et clairement signallées aux passants. Les caméras, qui scannent les visages et les comparent à une liste de suspects, auraient déjà permis d’attraper 8 criminels. Mais un rapport indépendant à montré qu’il y avait énormément de fausses alertes – 19% seulement des reconnaissances étaient correctes, et d’autres disent que les policiers scannent les visages avec de simple smartphones.

Screen Shot 2020-02-26 at 16.48.47

Pour le moment, le système n’est pas lié au caméras de sécurité que l’on voit partout en ville, mais de là il n’y a qu’un pas. Et c’est bien cela qui fait peur, car en Angleterre, c’est 1984 depuis longtemps: Big Brother is watching you – vraiment. Il y a plus de 800,000 caméras de sécurité à Londres, dont plus de 15,000 dans le Underground. Il y plus de CCTV au UK que dans aucun autre pays européen; le quartier de Wandworth par example à plus de caméras que Boston, Dublin, Jo’burg et San Francisco réunis.

Les deux quartiers de Londres où il y a le plus de CCTV sont Wandsworth donc, et Camdem. On dit qu’un Londonien moyen serait filmé 300 fois par jour; le métrage est en général gardé pendant deux semaines. On se croirait en Chine…

Barry Hugill, de l’organisation Liberty, explique: “It has been the catch-all solution for government, councils and police – you get criticised for rising crime, so you put in some CCTV. The two assumptions about CCTV have been that it reduces crime and that if you are not doing anything wrong, you don’t have anything to worry about. But there is no real evidence that it does reduce crime, and in Europe and America there has been real debate about people’s right to privacy. Britain has more cameras than any other, anywhere else, but we are not even having a debate about the rights and wrongs of it.”

Screen Shot 2020-02-26 at 16.53.59

Pour en revenir à la reconnaissance faciale, l’organisation Big Brother Watch décrie cet ‘outil de surveillance de masse très controversé” et prévoit d’ammener la Met devant la justice pour essayer de l’interdire (c’est le cas à San Francisco par example), ou au moins la réguler. Quand on voit quel genre d’énergumène est installé à Westminster en ce moment, on les comprend.

L’organisation a également découvert que des entreprises privées, comme le centre commercial Westfield, le World Museum de Liverpool ou le quartier (privé) de King’s Cross, là ou est installé Google, ont tous utilisés des systèmes de reconnaissance faciale. Personne ne sait ce qu’ils en font, ni où partent les données qu’ils ont recoltées. C’est le même biometric data qui est utilisé dans les passeports. We love Big Brother.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.