Rhubarb fool

Avez-vous déjà goûté au “bouffon à la rhubarbe”? Ce drôle de dessert (rhubarb fool en VO) n’est pas une blague, mais une très ancienne recette britannique. La première mention du foole apparaît en 1598, et son nom vient sans doute du français “foulé”. C’est en fait un dessert aigre-doux (ceux qui aiment les tartes au citron vont se régaler) préparé en mélangeant de la crème avec une compote de fruit acidulé, contenant traditionnellement des gooseberries (groseilles à maquereau) ou de la rhubarbe.

C’est le dessert parfait pour le confinement: vous avez des fruits un peu fripés (fraises, pommes, oranges etc) qu’il faut vite manger? Faites en une compote et mélangez avec de la crème, ou tout simplement un yaourt nature si vous n’avez que ça. Si vous avez un peu de gâteau qui reste, vous pouvez transformer tout cela en trifle, et s’il vous reste de la merinque écrasée au fond d’un paquet, et bien vous pourrez faire une sorte d’Eton mess.

Il a autant de façons de faire un fool qu’il y a de cooks: certains préfèrent utiliser de la crème anglaise, d’autres de la crème fouettée, d’autres parfument leurs compotes avec du gingembre ou des épices. En tout cas, par ici, c’est très souvent comme cela que l’on mange ce drôle de légume qu’est la rhubarbe (l’autre recette favorite étant la rhubarb pie). De quoi voir la vie en rose:

IMG_20200425_145556

IMG_20200427_142511

Rhubarb fool (pour 4)

– 450g rhubarbe
– 5 grosses cuillères à soupe de sucre
– 200ml de crème
– 200ml de yaourt grec