Les romans de Maggie O’Farrell

Êtes-vous à la recherche de ce qu’on appelle ici un page turner (un livre dont on ne peut pas s’empêcher de tourner les pages) pour vos vacances d’été? Eh bien je vous suggère de vous procurer un exemplaire d’un des livres de l’écrivaine britannique Maggie O’Farrell.

Exporants les relations familiales, la place des femmes dans la société et les non-dits, ses romans se lisent souvent en une traite. Pas étonnant que son dernier, Hamnet, est eu un tel succès. Le sujet? D’une part la mort du fils de Shakespeare de la peste qui a frappé le pays dans les années 1590s, et d’autre part, la réhabilitation de la femme de Shakespeare, Anne Hathaway, souvent ignorée par l’histoire, mais transformée en une enchanteresse qui soigne les gens avec ses potions faites maisons. Selon certains historiens, la fin tragique d’Hamnet, ou Hamlet, aurait inspiré au Barde sa fameuse pièce de théâtre – vous pouvez lire cette interview de O’Farrell qui explique le lien.

Le résultat est un livre passionant qui nous replonge dans la période Tudor et éclaire la vie du plus grand écrivain anglais sous un angle domestique et familial jusque là inédit. C’est de la fiction bien sûr, mais les détails sonnent vrais. Le livre a gagné le prestigieux Women’s Prize for Fiction 2020 et la BBC a acheté les droits, donc attendez-vous à une adaptation télé très bientôt.

J’ai aussi lu d’un coup The Vanishing Life of Esme Lennox, qui se penche sur la vie volée d’une femme à Edinbourgh au début du siècle, ainsi que After You’d Gone, ou un secret de famille et une tragédie forment un mélange poignant. Bon ce ne sont pas des sujets très drôle, je vous l’accorde.

Le thème de l’autobiographie I am I am Iam, n’est pas plus gai: O’Farrell retrace 17 expériences où elle a frôlé la mort. Ma vie est un long fleuve tranquille en comparaison de ses rencontres avec des serial killers, quasi noyades et autres maladies mortelles. C’est tellement bien écrit, et tellement incroyable – cela en vaut vraiment le détour.

Vous pouvez découvrir son univers dans la fameuse émission de Desert Island Discs. Les romans de Maggie O’Farrell sont publiés en anglais par Hachette UK et en francais par les Éditions Belfond.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.