La Royal Academy of Arts

C’est le moment de (re)découvrir une institution de la scène artistique londonienne qui vient se transformer complètement, passant de club privé poussiéreux à musée moderne et ouvert sur la ville. Pour fêter ses 250 ans d’existence, la Royal Academy vient d’ouvrir une annexe qui double sa surface d’exposition, et qui permet de traverser le coeur de cette organisation très spéciale, fondée en 1768 par le roi George III pour promouvoir les arts grâce à une école et des expositions temporaires.

Screen Shot 2018-06-26 at 16.30.32

Burlington House, photo par Fraser Marr

Longtemps jugée obsolète, hermétique et dépassée, la RA a enfin changé de cap. Alors que de nombreux artistes refusaient auparavant d’y entrer, car elle était trop démodée pour eux, voilà qu’aujourd’hui ses 80 membres – élus par leurs congénères – reflètent la diversité de la scène artistique anglaise. On y compte des artistes comme Tracey Emin et Sean Scully, des architectes comme Thomas Heatherwick et Farshid Moussavi, des sculpteurs comme Yinka Shonibare et Cornelia Parker… Explorez donc la liste des Royal Academiciens pour découvrir tout un pan de la culture britannique contemporaine.

Sous la houlette de son président le peintre Christopher Le Brun et son directeur artistique Tim Marlow, l’organisation caritative est devenue un lieu plein de vie, organisant des expositions très populaires, comme celle de David Hockney en 2012 ou Ai Weiwei en 2015. Aujourd’hui il y est vraiment très sympa d’y faire un tour, ne serait-ce que pour boire un verre dans le joli Poster Bar, ou acheter des superbes cadeaux dans sa boutique – même les nouvelles toilettes dans les caveaux de briques blanches sont à ne pas manquer! Le futur programme est alléchant, avec des expos sur l’architecte Renzo Piano, l’art venu d’Océanie, et l’artiste déjantée Marina Abramovic.

Screen Shot 2018-06-26 at 16.33.33

L’Academy s’est refait une beauté grâce à l’architecte britannique – et Royal Académicien –  David Chipperfield (un expert ès musée, il est aussi l’auteur de The Hepworth Wakefield, le Neues Museum de Berlin et la Turner Contemporary de Margate). Celui-ci a connecté l’ancienne Burlington House avec un bâtiment avoisinant, Burlington Garden, à l’aide d’un passage surélevé passant au dessus des écoles. Doué pour mettre en valeur les détails historiques des bâtiments, Chipperfield a conçu de nouvelles galeries très agréables et un élégant amphithéatre.

Que voir dans ce nouveau musée gratuit en plein coeur de Londres? Il y a un couloir rempli de plâtres ayant servi de sujet d’étude aux jeunes académiciens; une salle où sont exposé les oeuvres des étudiants (la RA est une organisation caritatives qui acceuille 17 étudiants par année pour un cours post-grade gratuit d’une durée de trois ans); de nouvelles galeries d’art et d’architecture, et une salle d’exposition permanente dans laquelle ont peut enfin découvrir les trésors de la Royal Academy, jusqu’alors inaccessible au public par manque de place.

Dans cette Collection Gallery se trouvent des peintures de Turner et de Constable, un portrait des fondateurs de la Royal Academy (à vous de trouver les deux femmes peintres!) et un trésor, le Tondo de Michelangelo, cadeau d’un ancien membre.  Chaque académicien se devant de donner une de leurs oeuvres à la RA lorsqu’ils en deviennent membre, les archives du musée regorgent de chefs-d’oeuvres. La Collection Gallery s’ouvre avec l’impressionnant Satan Summoning his legions de Thomas Lawrence:

Screen Shot 2018-06-26 at 16.41.12.png

Screen Shot 2018-06-26 at 16.43.11.png

Et se termine avec un Seascape Study de John Constable…

C’est aussi un lieu aux traditions uniques et originales: ne recevant aucune subvention d’état, l’organisation a été la première à faire appel au crowdsourcing avant l’heure, créant une association des Friends of the Royal Academy (100,000 aujourd’hui) pour assurer sa survie. Ses trésors sont gardé par une armée de Red Collars, des gardes de sécurité/majordomes au style impeccable qui vous accueilleront avec le sourire et qui connaissent tout sur le RA.

Screen Shot 2018-06-26 at 15.36.52

En ce moment ont peut aussi voir deux expositions payantes: la fameuse Summer Exhibition annuelle – organisée cette année par Grayson Perry, pottier travesti et trésor national, qui promet d’être la plus colorée et la plus grande de toutes (et qui contient un Banksy); ainsi que The Great Spectacle, un show plus classique retraçant l’origine de la Summer Exhibition.

> Royal Academy, Burlington House, Picadilly, ou 6 Burlington Gardens. Métro Picadilly ou Green Park. Entrée gratuite. Expositions temporaires: £16.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.